Warning: Creating default object from empty value in /customers/6/a/6/hidecut.com/httpd.www/wp-content/plugins/wpmovielibrary/includes/framework/redux/ReduxCore/inc/class.redux_filesystem.php on line 28 Ça - la critique du film sans spoiler
News fraiches

Ça – la critique du film sans spoiler

Pennywise / Grippe-Sou, le clown dansant, est de retour des années 1990 dans une nouvelle adaptation. Alors le retour de “Ça” est-il une réussite ? On vous dit tout ! 

Casting : Andy Muschietti (real), Bill Skarsgård, Jaeden Lieberher, Finn Wolfhard, …

Synopsis : Plusieurs disparitions d’enfants sont signalées dans la petite ville de Derry, dans le Maine. Au même moment, une bande d’adolescents doit affronter un clown maléfique et tueur, du nom de Pennywise, qui sévit depuis des siècles. Ils vont connaître leur plus grande terreur…

Critique : En tant qu’enfant des années 80-90, nous avons vécu tout au long de notre vie avec le souvenir de ce clown tueur d’enfants tapis dans l’ombre d’un égout… Du coup, c’est avec une certaine crainte (malgré nos 31 ans) que nous sommes allés découvrir la nouvelle adaptation de “It” de Stephen King.

Quand il s’agit d’adapter le “maitre” (pour certains lecteurs dont je ne fais pas parti), il faut s’appliquer et tenter de respecter au maximum le matériau de base tout droit sorti de l’imaginaire de King. Par le passé beaucoup de réalisateurs s’y sont essayés, parfois même certains parmi les plus grands. De notre point de vue seul “La Ligne Verte” était une complète réussite. Il est vrai qu’une bonne partie de la série Under The Dome était appréciable, tout comme l’adaptation de Shining de Stanley Kubrick (enfin surtout l’interprétation de Jack Nicholson). Pour le reste, seul un souvenir lointain d’un clown mangeur d’enfants nous semblait tenir les promesses du roman de départ.

Le lointain souvenir ? Mais pourquoi un lointain souvenir me direz-vous ? Et oui, comme annoncé au début de cette critique (qui n’a pas encore commencé, je vous l’accorde, désolé j’aime beaucoup vous parler, enfin vous écrire… Ça va vous ? ;)) après un nouveau visionnage de l’oeuvre des années 1980, même en remettant l’oeuvre dans son contexte (son époque), nous restons quand-même sur du… bof bof… 

Cependant avec “Ça” il semble plutôt facile de réussir un film d’horreur qui fasse vraiment peur, non ?

Quand on fait la liste des matériaux de base du roman on se rend vite compte qu’il a tout ce qu’il faut :

  • Une petite ville des Etats-Unis
  • Un clown / démon tueur qui ne se nourrit que de la peur des enfants et qui ne peut être vu par les parents / adultes.
  • Des égouts en guise de terrain de jeu (et pas que)
  • Et des enfants (et leurs voix démoniaques)

Du coup, on y arrive enfin, qu’en est-il de cette nouvelle adaptation de “Ça” de Stephen King ? Et bien pour nous il s’agit d’une réussite en demi teinte. 

Il y a pas mal de points positifs au film. Tout d’abord abordons l’esthétique du film extrêmement bien travaillée. Que ce soit par le cadrage au millimètre, la mise en scène, les décors, les bruits ambiants, en passant par la musique qui est présente juste ce qu’il faut pour vous faire dresser quelques poils où il faut, de ce côté-ci Andy Muschietti, le réalisateur, a bien travaillé ! Congrats bro’ !

Dès la première scène du film vous vous en rendrez compte. L’amour entre deux frères et le drame familial qui arrive, petit à petit, avec ce petit bateau que George regarde tomber trop rapidement dans cet égout qui lui coutera un bras, puis tout le reste…

Comme annoncé un peu plus haut, la mise en scène est excellente car le jeu de tous les jeunes acteurs du film est excellent. Mis à part l’un d’entre eux, pas un seul ne joue faux. Gros big up au jeune comédien qui joue le rôle d’Eddie qui sort clairement du lot. Mais c’est à ce moment qu’arrive Grippe-Sou / Pennywise “le clown dansant”. Quelle interprétation magistrale de la part de Bill Skarsgård ! Il est incroyable dans le rôle de cette chose. A la fois flippant, à la fois drôle, il a su alterner son jeu pour nous mettre mal à l’aise en toutes circonstances.

Mais du coup, après tant d’éloges, en quoi ce film est-il une réussite en demi teinte ? Et bien tout simplement parce que malgré une bonne mise en scène avec une atmosphère pesante, un clown à la limite du supportable et une tension perpétuelle, Andy Muschietti n’a pas su sortir des standards du genre afin de vraiment nous faire flipper. Mis à part quelques scènes réussies (en même temps quand la tension est dans une cave et qu’un enfant disparu se met à parler / chuchoter…) il est difficile de se sentir effrayé par des jump scares prévisibles à tout bout de champ. Il y avait parfois tellement mieux à faire…

Conclusion : Ça c’était cool mais ça casse pas trois pattes à un canard. Merci c’est tout pour nous.

SORTIE NATIONALE DE ÇA : 20 SEPTEMBRE 2017

Commentaires

comments

A propos hidecut (545 articles)
Administrateur principal du site. Passionné et à ton service ma poule! Si tu as des suggestions, c'est ici qui faut nous les adresser: vincent@hidecut.com / contact@hidecut.com