News fraiches

Justice League : la critique du film, sans spoiler

Les héros DC Comics sont de retour sur grand écran avec la sortie de Justice League. Alors bon film ou nouvelle occasion manquée pour le DCEU ? On vous dit tout, sans spoiler. 

Synopsis : Après avoir retrouvé foi en l’humanité, Bruce Wayne, inspiré par l’altruisme de Superman, sollicite l’aide de sa nouvelle alliée, Diana Prince, pour affronter un ennemi plus redoutable que jamais. Ensemble, Batman et Wonder Woman ne tardent pas à recruter une équipe de méta-humains pour faire face à cette menace inédite. Pourtant, malgré la force que représente cette ligue de héros sans précédent – Batman, Wonder Woman, Aquaman, Cyborg et Flash –, il est peut-être déjà trop tard pour sauver la planète d’une attaque apocalyptique…

Casting : Zack Snyder (real), Joss Whedon (real), Ben Affleck, Henry Cavill, Gal Gadot, Ezra Miller, Jason Momoa, Ray Fisher, Amy Adams, Jeremy Irons,…

La critique : Dernier rappel, cette critique ne contient aucun spoiler. 

Après un bon « Man of Steel » qui, pensait-on poserait les bases du futur DCEU, un très moyen « Batman V Superman » (mais une director’s cut qui a eu le mérite de tenter de sauver l’honneur), un très trèèès moyen « Suicide Squad » (malgré un premier acte prometteur) et un très bon « Wonder Woman » (ouais bon là rien à dire), tout ce petit monde est de retour pour former la « Justice League ». Et bien, tout ça pour ça ?!

Ce « Justice League » signé Zack Snyder est très trèès trèèès moyen, à la limite du supportable. Pourquoi avoir enlevé le peu qu’il y avait de bon dans les précédents films pour réaliser celui-ci ? Pourquoi tenter des moments d’humour alors que le coté sombre assumé du DCEU était un élément différenciant important sur son concurrent direct, le MCU ? Quand nous allons voir Superman et Batman au cinéma, nous n’y allons pas pour des « boutades » placées ça et là dans les combats ! Est-ce l’arrivée de Joss Whedon sur le projet qui a chamboulé tout ce qu’avait mis en place Snyder depuis son « Man of Steel » et sa suite, « Batman v Superman » ? Tant de questions que nous nous posons à la sortie de la salle où nous pouvons observer les mines dépitées sur l’ensemble des spectateurs.

Même si le traitement de certains personnages est plutôt cool, notamment la présentation de Barry Allen, aka The Flash et la présence d’Aqua Man qui envoie du lourd visuellement, même si nous aurions aimé en voir d’avantage sur son monde; l’alchimie entre eux a un gout artificiel et forcé. Le film aurait mérité quelques dizaines de minutes de plus à ce niveau là.

> A découvrir : la boutique JUSTICE LEAGUE

En parlant de temps de traitement, je ne pense pas que le spectateur serait contre le fait de retarder de quelques semaines une sortie de film pour finaliser certains effets-spéciaux. Non mais sérieusement, c’est quoi ce traitement numérique réservé au retour de Superman ?? Et pourquoi certains plans simples nous montrent un Superman en SFX alors que rien ne le justifie ??

Dernier point que nous souhaitions aborder sur les personnages. il s’agit du traitement de Wonder Woman. Nous l’avons trouvé différente depuis sa présentation dans son propre film. Snyder a réussi un point qu’avait raté Patty Jenkins (la réal du film Wonder Woman), c’est de rendre sexy son héroïne. Quelques plans bien cadrés, comme dans les comics, ne font pas de mal après tout !

Autre élément qui a son importance car bon nombre d’entre nous la considère, dans les grands films, comme un personnage central, la musique. Le travail d’Hans Zimmer et Junkie XL opéré sur « Man of Steel », Batman v Superman » et « Wonder Woman » était incroyable. DC avait réussi un élément important que n’a jamais réussi Marvel (mis à part le premier Avengers, et encore…), intégrer des thèmes impactants aux héros. Le travail opéré par Hans Zimmer sur le thème musical de Superman dans « Man of Steel » était incroyable. Sa reprise dans le décevant « Batman V Superman » était aussi une réussite. Notons également la création du thème musical de « Wonder Woman » qui était aussi une réussite auditive et qui fut repris au sein de son propre film.

Mais qu’as-tu fait Danny Elfman ?

Pourquoi ne pas reprendre les somptueux thèmes créés par Hans Zimmer (et Junkie Xl pour certains) ? Non monsieur a préféré reprendre les thèmes des films des années 70-80 de Superman et Batman et ne les intégrer qu’une fois par personnage. D’ailleurs, pourquoi les intégrer aux moments où ils ont été intégrés ? Ca n’a pas de sens bon dieux !

Bref, envoyez monsieur Elfman à la retraite, c’est là qu’est sa place.

Conclusion : Justice League n’est pas un ratage total mais il fait partie des films les moins bons du DCEU. Tout ce qui avait été construit a été déconstruit avec ce film, comme si les précédents films n’étaient pas assumés et c’est bien dommage car même si l’on n’aimait pas, il y avait une vraie continuité assumée que l’on n’a pas retrouvé avec ce Justice League. C’est bien dommage. La pate de Zack Snyder n’y est pas non plus. Il manquait une belle scène d’intro comme il sait si bien les faire. Et oui c’est toujours un kiffe un début de film de Snyder, mais pas là…

Justice League : Sortie nationale le 15 novembre 2017

Commentaires

comments

A propos hidecut (519 articles)
Administrateur principal du site. Passionné et à ton service ma poule! Si tu as des suggestions, c'est ici qui faut nous les adresser: vincent@hidecut.com / contact@hidecut.com