News fraiches

Terminator is back – Voici notre critique de Terminator Genisys

Aujourd’hui mercredi 01 Juillet 2015 sortait dans les salles Terminator Genisys. Qu’en est-il, est-ce un bon film? On vous dit tout dans notre critique.

A Hollywood il y a 2 types de cinéastes créatifs. Il y a ceux qui corps et âme défendent leurs créations et n’hésites pas à déclarer que plus rien ne sera fait de leur vivant. L’exemple le plus récent est celui de Robert Zemeckis qui a déclaré, en fin de semaine dernière, qu’il n’y aurait aucun reboot de la saga Retour vers le futur de son vivant (Robert je t’aime).

Le second type de cinéaste, trop souvent répandu malheureusement, est celui qui va défendre corps et âme sa création afin de la vendre au plus offrant tout en continuant à la défendre malgré le fait que le résultat soit décevant. James Cameron fait malheureusement parti de cette catégorie. Il a vendu sa saga Terminator afin que d’autres puissent faire ce que bon leur semble de la façon dont le souhaite.

La comparaison entre les 2 sagas (Retour vers le futur et Terminator) n’est pas prise au hasard. Toutes les 2 traitent de la thématique de voyage dans le temps et des risques de déchirure du continuum espace temps.

Là où Doc Emmet Brown tente, autant que faire se peu, de gérer ses galères sans toucher à ce tissus, le T-800 s’en balance complètement. Il est censé aider Sarah Connor et Kyle Reese dans leur quête de destruction de Skynet mais ça ne l’empêche pas de {les laisser passer d’une décennie à l’autre, de rencontrer son moi jeune},… Si bien qu’au bout d’une heure de Terminator Genisys on se retrouve complètement perdu (il y a quand même 4 époques différentes dans Terminator Genisys).

terminator-genisys-critique

Beaucoup de questions sont en suspens tout au long du film comme qui a {envoyer le T-800 en 73 sauver Sarah Connor} … Le Terminator lui-même ne le sait plus (effectivement il n’a pas l’air de savoir grand chose). Du coup le T-800 se retrouve aussi perdu que le spectateur et c’est assez gênant car si lui-même ne sait plus où il en est, imaginez un peu le spectateur.

On sent clairement que les scénaristes ont vraiment tout donner pour faire en sorte de justifier un Terminator  plus vieux et que le scénario tout entier est basé là dessus mais, du fait, on se retrouve dans une suite reboot qui est un vrai plat de spaghettis auquel on aurait en plus ajouté du gruyère. Allez démêler tout ça, c’est juste impossible.

terminator-genisys-critique-2

Il n’y a pas grand chose à dire de positif sur Terminator Genisys, la musique est tout ce qu’il y a de plus banal, la mise en scène est classique et souffre de non prises de risques et d’identité. Notre seul plaisir a été d’attendre qu’Arnold Schwarzenegger nous lâche sa punchline.

Un Terminator Sans saveur qui n’égalera pas le niveau (haut niveau) laissé par le second Terminator.

>Pour les infos sur TERMINATOR GENISYS: ENSEMBLE DES ARTICLES SUR TERMINATOR GENISYS ICI

FICHE FILM TERMINATOR GENISYS

Likez notre publication et notre page! 

[fb_embed_post href=”https://www.facebook.com/hidecut/posts/819426864819960/” width=”550″/]

Commentaires

comments

A propos hidecut (541 articles)
Administrateur principal du site. Passionné et à ton service ma poule! Si tu as des suggestions, c'est ici qui faut nous les adresser: vincent@hidecut.com / contact@hidecut.com